aller en haut

Kinshasa: les catholiques pleurent leurs morts ce vendredi



Le Comité laïc de coordination (CLC) qui organise cette célébration invite les Congolais à dire « non à la persécution des chrétiens».


Comme les victimes du 31 décembre 2017, celles du 21 janvier auront aussi leur messe. Toujours à la Cathédrale Notre Dame du Congo.

Ce sera ce vendredi 9 février, a annoncé le Comité laïc de coordination dans un communiqué signé par Isidore Ndaywel, Thierry Nlandu et Justin Okana.

Les trois membres de cette organisation laïque à Kinshasa invitent les Congolais à venir nombreux pour la mémoire des victime et pour dire honorer la mémoire des disparus et de « à la persécution des chrétiens qui se déroule dans notre propre pays, sous nos yeux, en plein 21ème siècle ».

Des sources indépendantes font état de six morts par balle le 21 janvier lors de cette marche qui avait pour objectif d’exiger le respect intégral de l’accord de la Saint Sylvestre.

Parmi les victimes, Thérèse Kapangala Muanza, aspirante religieuse, fille d’un officier supérieur de la police, tuée par balle, à l’entrée de l’église St François de la Salle de Kintambo.

Déjà le 31 décembre 2017, le bilan des morts était similaire.

bouclinfos.net

POLITIQUE 06-Février-2018


Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

Machine à voter : les évêques exigent une certification nationale et internationale

Pour les prélats catholiques, ce projet de la Commission électorale nationale indépendante augure la contestation des résultats des élections du fait qu’il ne fait pas l’unanimité de la classe politique.



Merci de patager cette page sur les réseaux sociaux car cela aidera les autres à être informer.